Le peeling pour rajeunir une peau fatiguée

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Peeling et médecine esthétique

Peeling et médecine esthétique

Le peeling offre aux femmes soucieuses de préserver leur jeunesse la possibilité de renouveler leur épiderme, par l’application d’un produit plus ou moins concentré qui va faire peler le visage (d’où le terme de “peeling” en anglais) et remplacer les cellules de la peau par des cellules fraîches. Selon la force du produit employé, on parle de peeling superficiel, moyen ou profond.

Pour le peeling superficiel, l’acide glycolique ou AHA est le plus souvent utilisé, avec des concentrations qui peuvent varier selon les besoins et les caractéristiques de la peau. Ce peeling n’entraîne aucune éviction sociale. Il est même pratiqué par des esthéticiennes, pour des concentrations inférieures à 30 %. Cependant, l’intérêt de faire pratiquer ce peeling par un médecin esthétique est que le produit est plus concentré, le résultat est donc plus profond et plus durable. On préconise une séance tous les mois sur une période à définir. Il peut être pratiqué toute l’année, avec une protection solaire dans les jours qui suivent le soin.

Le peeling moyen est souvent réalisé avec de l’acide Trichloracétique (TCA) et n’est effectué que par un médecin. La desquamation sera visible pendant quelques jours. Enfin, le peeling profond répond à des indications bien précises, car le geste est assez conséquent et ne doit être effectué que par un médecin expérimenté, comme ceux du Centre Ozé, à Marseille. Réalisé avec du Phénol, il renouvelle la peau en profondeur, puisqu’il atteint la couche dermique profonde.

Dans tous les cas, le peeling a pour conséquence un éclat de la peau retrouvé, des ridules estompées, et le processus de fabrication qui est relancé, en particulier dans le peeling profond et moyen. Le peeling profond correspond à une technique de rajeunissement spectaculaire.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »